RECONVERSION ACTE 5 (20/08/09)

Après avoir échoué au probatoire d'entrée en formation à l'INSEP, après avoir échoué lors d'une première tentative sans préparation au Concours de Professeur de Sport - Conseillé Technique Sportif (voir Reconversion acte 4), j'ai enfin réussi.
Avec l'aide de la formation dispensée au CREPS de Montpellier, j'ai réussi, en mars, les écrits comme 5 autres candidats. Il n'y avait initialement qu'un seul poste et il a été remporté par Virginie Jouve après les oraux. Terminant 2ème, j'étais le "loser" (cf news du 19/06/2009) mais un deuxième poste a été attribué à la FFTri courant juillet.
J'ai donc intégré depuis le 1er septembre, autour du DTN Franck Bignet, l'équipe des CTN, Entraîneurs Nationaux, et CTR de la FFTri.

 

ALICE OKAPIALISÉE (10/02/09)

Alice, ma moitié, travaille au sein du Team Lagardère et il parait qu'elle fait un métier qui fait rêver, enfin c'est ce que pensent peut-être les enfants. Au delà de l'anecdote, le reportage, à l'image de la célèbre émission "c'est pas sorcier", résume assez bien en terme simple, en quoi consiste le travail du Team dans lequel elle travaille. Voyez le document en lien.

 

Reportage Okapi

 

SEQUENCE RETRO épisode 8 (10/02/09)

L'année 99 avec Sartrouville a été une bonne saison avec, d'un point de vue individuel, pas mal de victoire régionales et quelques places nationales et internationales. C'était aussi l'occasion pour moi de côtoyer des étrangers (Darren Carnel et Craig Watson surtout) et leur façon différente d'aborder le triathlon. Il y a aussi eu pas mal de rigolades avec Patrick Vernay, notamment à l'occasion du FIT et de la coupe de France.

Principaux résultats avec Sartrouville :
Victoires: Beauvais (dua), Etampes, Créteil, Nevers, Sartrou.
Sur GP: 11ème à Ancône, 8ème à Marseille (Coupe du Monde),
Championnat de France : 9ème (Vassivière)
Coupe de France : 4ème (Vaux-en-velin)
France Iron Tour : 22ème indiv (2ème équipe)

 

SEQUENCE RETRO épisode 7 (24/12/08)

Pour le 7ème épisode de la séquence rétro, j'ai retrouvé une photo du championnat de France 98 à Mulhouse. On y reconnaît, pour les experts, Reboul (en haut à droite), Vernay (en bas à droite), Fattori (en bas, pas en collants), les jambes de Dodet (en haut) et à gauche, Yann Curien...J'ai donc passé 3 ans au RCF (96-97-98).
Principaux résultats avec le RCF :
Victoires à Migennes (2x), Sartrouville (2x), Reims, St leu d'esserent, Annecy.
Sur GP: 13ème à la Baule (96), 7ème à Bourges, 11ème à La Baule (97), 11ème à Dunkerques, 5ème à Vesoul (98)
Championnat de France : 35ème (Bessines 96), 8ème (Larmor Plage, 97) 21ème à Mulhouse (98)
Coupe de France : 4ème (96 et 98), 2ème (97)

Fin 1998, Laurent Chopin ayant été viré de manière plus qu'abusive (les prud'hommes l'on confirmé ensuite), par solidarité, la quasi-totalité des élites de l'époque a décidé de quitter le club. Pour certains (Lossouarn, Simonet) cela correspondait de toute façon à l'arrêt programmé de leur carrière. D'autres (Chopin, Galéa, Fattori, Poulat) furent recrutés par Beauvais qui voyait à la hausse ses ambitions. Pour ma part, ne pouvant muter à Beauvais comme mes ex-co-équipiés (3 mutations d'élites au maximum), je fus recruté avec Patrick Vernay (qui aurait souhaité rejoindre sa future femme Cornelia Bourgadel à Beauvais) par Sartrouville. Ainsi nous avons rejoins l'équipe francilienne composée de Darren Carnell (Aus), Trent Chapman (Aus), Craig Watson (NZ), Craig Ball (GB), Cédric Déanaz,...

 

RECONVERSION ACTE 4 (17/09/08)

Plus d'un an après mon échec à l'entrée en formation à l'INSEP (cf. Reconversion Acte 3 du 08/06/07), je n'ai pas abandonné l'idée d'obtenir le Professorat de Sport. J'ai tenté, sans succès et sans travailler il faut le reconnaître, de passer le concours en début d'année et mes notes des 3 écrits ont été de 15/20 ...quand on les additionne toutes les 3 !! Bref, j'ai été nul. Evidemment, je ne mets pas cette news pour dire ça, car tout le monde le sait déjà ;-), mais pour dire que je suis accepté en formation préparatoire au Creps de Montpellier. Cinq périodes de 4 jours préparent aux épreuves écrites d'admissibilité (février), puis si elles sont réussies, idem pour les épreuves orales d'admission...

 

TRIATHLON DECOUVERTE de BEAUVAIS (05/07/08)

A l'occasion du triathlon de Beauvais, Alice a effectué son baptême lors de l'épreuve découverte (300m / 10km / 2,5km). Pour l'accompagner et passer un bon moment, mon père et mon frère se sont eux aussi remis dans le bain, 20 ans après notre premier triathlon (cf. Séquence Retro épisode 1 du 31/12/2007). Comme il y a 20 ans, mon frère (68ème, meilleur tps CàP) a dominé notre géniteur (101ème, meilleur tps Vélo), non sans se retourner de temps en temps pour jauger son avance. Quant à Alice (127ème, meilleur tps natation), elle a déjà en tête son prochain triathlon, preuve qu'elle a pris plaisir. C'était bien là l'essentiel.

 

Résultats Ici

 

SEQUENCE RETRO épisode 6 (25/06/08)

Après mon arrivée au RCF pour la saison 1996, aux côtés des, déjà prestigieux, Poulat, Pierreclaud, Fattori, Lossouarn, et Simonet, Galéa, Leuba, Looze, une autre étape importante a été mon incorporation au sein du, désormais défunt, Bataillon de Joinville. Notre contingent venait renforcer pour 10 mois, l'équipe des athlètes engagées (Poulat, Chabaud, Dodet, Patou). C'était aussi la saison de mes premières sélections (Monde Militaire, Europe civil). Tous les appelés travaillent encore dans le triathlon.

 

JOGGING INTERNATIONAL suite (13/06/08)

Comme je l'avais évoqué, il y a plus d'un an (cf. ci-dessous daté du 20/01/07), je pige –pas grand-chose- de temps en temps pour la revue de course à pied grand public. Après quelques articles sur les alternatives à la course à pied, j'ai abordé le Run & Bike et le duathlon. Dans la continuité, le numéro de juin offre une présentation du triathlon et donne des outils à ceux qui voudraient tenter une première expérience lors d'un triathlon découverte. Pour illustrer cet article et peut-être d'autres occasionnellement, nous avons réalisé un shooting photo.

 

Photos de Lyky (cliquez et allez en bas de page)

 

SEQUENCE RETRO épisode 5 (20/05/08)

Saut dans le temps et me voici en 1995, au championnat de France CD à Mauzac. Il s'agissait du dernier championnat de France Elite sans drafting (Marceau/Blasco/Pierreclaud). Moi j'avais couru la veille en groupe d'âge, pour la dernière fois. J'espérais être dans les 10, et après une bonne natation (environ 4ème), je me retrouve en tête en vélo puis à nouveau 4ème dans les 10 derniers kilomètres, mais à quelques dizaines de secondes des premiers. En course à pied, j'avais repris la tête de course après environ 2 ou 3 kilomètres. Il s'agissait d'un aller-retour sur 11km, sous une chaleur écrasante, un final et une victoire très très difficile. Mon temps me situait le lendemain autour de 23ème place élite. Cette course m'a donné envie de tenter l'aventure dans un grand club, j'ai quitté le Trinosaure Meulan-les-Mureaux, pour le Racing Club de France.

 

SEQUENCE RETRO épisode 4 (25/04/08)

Suite de la saga "Rétro", voilà une photo de mon premier Championnat de France de Triathlon, à Fécamp, en 1992. Il s'agissait de mon 3ème Distance olympique (dénomination de l'époque) après St Quentin-en-Yvelines (qualif'), puis Bray-Dunes (cf. Retro Episode 3). Après une natation et un vélo aux alentours de la 35ème place, j'avais réalisé le 5ème temps course à pied pour finir 19ème en 2h10'53. Voici ci-après, une partie des résultats:
1er Marceau, 2ème Sansorgne, 3ème Bignet F., 7ème Vernay, 9ème Jansoone, 16ème Neveu, 23ème DFF.

 

SEQUENCE RETRO épisode 3 (20/03/08)

Là on passe aux choses sérieuses avec mon 2ème CD en 1992. Après mon premier CD à St Quentin-en-Yvelines (19ème junior, 103ème scratch), où je m'étais péniblement qualifié pour le championnat de France junior, je suis allé passer le week-end en famille dans le nord. J'y reviens avec une 10ème place scratch (densité très faible) et une victoire dans ma catégorie, en 2h06'36. Je touche aussi ma première prime (1000frs). C'est Remi Rampteau qui avait gagné. A l'époque, il écumait pas mal de course et avait même remporter la coupe d'Europe.

 

SEQUENCE RETRO épisode 2 (17/02/08)

Encore une photo décollée de l'album familiale. Elle date du 8 octobre 1989, à l'occasion du triathlon promo de Cergy-Pontoise. J'avais fini 28ème (4ème cadet) en 1h14'22". Comme l'eau était à moins de 16°, la combi était obligatoire et donc mon père avait dù demander une combi au club de planche à voile de la base de loisirs (pantalon à bretelle + veste à bavette), transition éclaire garantie (je ne parle même pas de la souplesse idéale du néoprène).

 

SEQUENCE RETRO épisode 1 (31/12/07)

De passage chez mes parents à l'occasion des fêtes, j'ai récupéré quelques clichés de mes débuts en triathlon. Pour commencer, voici mon tout premier triathlon, un promo à Beauvais (déjà), le 11 septembre 1988. J'avais donc 15 ans et j'avais fini 8ème cadet sur 37 et environ 80ème au scratch en 1h05'28. On avait le droit de rouler dans le parc en vélo mais avec du sable comme revêtement, ce n'était pas franchement une bonne solution. Comme tout bon débutant, c'était, pour mon père, mon frère et moi, une natation en maillot de bain. Dans le plan d'eau du Canada en septembre à 9 ou 10h du matin, la température devait être de 17°c. Pédales à sangles, passage de vitesses (5 vitesses) au cadre, casque à boudin, tenue de coureur à pied..., enfin, comme pour tous les débutants, notre premier triathlon avait été une véritable aventure, une aventure qu'on avait envie de revivre.

 

ARMEE ACTE 4 (10/12/07)

Me voilà donc militaire pour 3 ans, plus précisément Canonnier, tireur missile mistral. En ce moment je fais (re-fais) mes classes sous un régime particulier puisqu'elles sont condensées en 10jours au lieu de 3 mois. Ceci pour nous permettre, à Alexandra (Louison et moi), de ne pas trop entamer notre préparation sportive. Des photos suivront pour illustrer ces 10jours.

 

VACANCES à LONDRES (08/11/07)

J'ai profité de mes derniers jours de repos pour faire un petit saut à Londres l'histoire de visiter la ville et de revoir Anthony, Catherine (Shippard) et Tim. Anthony et Catherine nous ont d'ailleur superbement accueilli. Petit Rappel : Anthony est un ancien triathlète de haut niveau anglais ayant participé (pour le club de Montpellier) au GP français au début des années 2000 et c'est aussi le meilleur ami de Tim Don. Au programme donc : visite (je conseille le National Gallery, gratuit et offrant un grand nombre de chefs d'œuvres de la peinture : Rembrandt, Monnet, Piccasso,...), petite sortie vélo avec le groupe d'Anthony et Tim, et dîner entre amis, etc...(Photo : Anthony, notre guide, et moi)

 

ARMEE ACTE 3 (25/10/07)

Si vous avez loupé les Actes 1 & 2, c'est normal, je ne les ai jamais évoqués. Petit Retour en arrière:
Acte 1 : Passage au Bataillon de Joinville (EIS), contingent 97/12, de décembre 1997 à octobre 1998.
Acte 2 : Demande d'engagement sur contrat d'un an renouvelable en 2000, au moment de signer le contrat (stylo en main), le recruteur s'aperçoit que je suis trop vieux de quelques mois !
Acte 3 : Un heureux concours de circonstance a fait qu'alors que j'avais demandé, via la DTN (Direction Technique Nationale) de la FFTri, une incorporation dans l'armée en tant que sportif de haut niveau, le 54ème RA (Régiment d'Artillerie) de Hyères décidait de recruter 2 triathlètes pour représenter le régiment. J'ai donc été contacté directement par le Capitaine Prenel chargé de mon dossier et intéressé par mon profil. L'entretien s'est conclu par mon recrutement en tant qu'EVAT (engagé volontaire armée de terre), Tireur Missile Mistral (planquez-vous !!!) pour 3 ans. J'ai donc dû refaire les 3 jours de sélection, raison de mon passage à Lyon! Suite de événements : signature du contrat le 6 décembre, et début des classes le même jour.

 

PHOTO MYSTERE 'HACHMENT' BALAISE (25/06/07)

Vous un êtes quelques-uns à avoir reconnu Laurent Jeanselm sur la photo ci-dessous. J'avais, il est vrai, donné un peu trop d'indices.
Je ne veux pas me faire le spécialiste des photos mystères mais là je suis obligé de partager ce scoop offert par mon papa. Celui-ci aime éplucher (re-éplucher) de temps en temps les anciens magasines de sport qu'il a conservé. Il m'a donc fourni ce cliché "collector". Pour l'instant, sans autre indice que la date (1979), celui qui retrouve la personne sur la plus haute marche du podium est 'hachment balaise'.

 

VOUS LE RECONNAISSEZ ? (18/06/07)

Deux à trois fois par semaine, un ex-triathlète, ancien de l'équipe de France élite, se joint à nous dans l'eau pour l'entraînement du midi. Il ne nage qu'environ 6 km par semaine mais va toujours plus vite que moi. Saurez-vous le reconnaître? Facile, non ? ? ?

 

RECONVERSION ACTE 3 (08/06/07)

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule (après ma non sélection comme titulaire pour Lorient), les résultats de l'examen probatoire pour entrer en formation à l'INSEP sont tombés et je suis 6ème sur le liste d'attente. Autant dire que je ne serai pas sur Paris l'an prochain. Soit j'ai été mauvais (c'est possible) soit mon parcours et surtout mon CV ont été un désavantage plutôt qu'un atout (ce n'est pas impossible non plus). Je félicite Ben' Pernet qui lui sera de la "fête". J'ai, pour ma part, une autre piste pour l'avenir...

 

RECONVERSION ACTE 2 (20.05.07)

Youpi ! Je suis reçu pour passer l'oral de sélection !! Bon ok, je m'enflamme, tout le monde est invité, c'est-à-dire les 48 candidats présents à l'écrit. Les notes de l'écrit sont top secrètes!! Prochaine étape, présentation et défense du projet devant le jury, le 30 mai à 11h.

 

RECONVERSION ACTE 1 (07.05.07)

Après mon doctorat, il fallait que je poursuive dans la préparation de ma reconversion (non imminente pour autant). Aussi j'ai passé, il y a 15 jours, l'épreuve écrite du concours d'entrée à la formation pour le concours de professorat de sport. Cette formation est dispensée par l'INSEP et accueille 18 sportifs de haut niveau (d'ou le concours pour les sélectionner). Si cela se passe bien, il y aura ensuite un oral. Si finalement je finis dans les 18, j'entrerai en formation à l'INSEP en septembre 2007, pour la durée d'une année scolaire et me présenterai ensuite au concours du Professorat de Sport. Ce n'est pas pour être prof' de sport (on dit prof' d'EPS), pour cela il faut passer le CAPEPS, mais pour être cadre du ministère de la jeunesse et des sports. Mon objectif étant, à terme, d'intégrer la fédération française de triathlon.

 

JOGGING INTERNATIONAL (20.01.07)

Depuis le début de l'année, j'écris quelques articles dans cette revue de course à pied grand public. J'ai été sollicité (merci Laurent Chopin) pour proposer des alternatives à la course à pied sur des séances ponctuelles dans des activités aérobies essentiellement (VTT, Ski de fond, …). Pour le premier article (numéro de février), j'ai demandé à un triathlète que j'apprécie particulièrement, très bon coureur et adepte du VTT, de témoigner. Il s'agit de Cédric Fleureton. Pour le numéro suivant, j'ai fait appel à Yannick Bourseaux, triathlète, bi-athlète, fondeur handisport. Je le connais bien puisque nous avons été au Bataillon de Joinville ensemble, en équipe de France militaire de triathlon (contingent 97/12). Cliquez sur la photo pour mieux voir.

 

Permis hélicoptère (12/11/2006)

Lors de mon déplacement en Espagne pour la coupe d'Europe de Baéza, en compagnie d'une amie (Bénédicte Meunier), nous avons tenter de passer notre permis hélicoptère pour passer le temps à l'aéroport de Marseille. C'est pas qu'on n'était pas bons, mais l'hélico était vraiment trop petit...

 

Petite note culturelle (18/06/2006)

Cette semaine j'ai donc roulé sur mes parcours d'antan. J'ai eu la chance d'un temps ensoleillé et de retrouver, entre autres, un de mes partenaires de pédalage attitré: Romuald, dit "Romou". L'occasion de parler du bon vieux temps (j'exagère un peu) et de re-découvrir nos parcours. En l'occurrence, une pierre commémorative devant laquelle nous avions dû passer des centaines de fois sans la voir. Elle célèbre l'atterrissage dans un champ d'Hédouville, du premier vol en montgolfière à hydrogène (atteignant 3000m d'altitude). Le vol est parti de Paris (à 20km) et a eu lieu en...1783...bien avant la révolution française!!!

 

Casa del campo (05/06/2006)

La course de Madrid se déroule en bordure de la ville, dans un grand parc (casa del campo) plus ou moins ouvert à la circulation, avec un plan d'eau, des arbres, des allées….un vrai bois de Boulogne. On ne croit pas si bien dire…vers 18h c'est l'embouteillage…à la recherche du plaisir d'un soir payable en cash. Jusqu'ici rien de très particulier. La différence c'est que ça bosse même le dimanche matin, dans les contre allées de la course. La tenue de rigueur est le string, les chaussures, et …et…c'est tout…!!!! C'est surprenant et triste à la fois.
Quand on vous dit qu'une coupe du monde c'est chaud, ce n'est pas toujours qu'une question de température et de niveau, mais heureusement c'est là, un cas exceptionnel.
(Photo: Cherchez un peu !!)

 



     
Designed by Nico35